Ouessant Molène

Ouessant, la grande, la fière, Molène l’humble, posée au raz des flots, et leur cortège d’îlots verdoyants, bordés de plages de sable blanc et auréolés de récifs : Balanec, Bannec, Béniguet….

Le tout forme un archipel unique en Europe : unique par l’impression de virginité laissée par ces paysages, unique aussi et surtout par son extrême richesse biologique. Réserve de biosphère de l’Unesco pour une part de son territoire, l’archipel est un foisonnement de vie, et aux abords des îlots, oiseaux marins, phoques et dauphins se disputent la vedette.

Quelques pêcheurs seulement vivent à l’année sur l’archipel, les autres n’y font que de brèves escales et exploitent les ports du Stiff, de Lampaul ou de Molène comme base avancée pour des périples de pêche menés à la journée dans les eaux poissonneuses de l’archipel.

Les abords de Ouessant sont le siège de surprenants effets de courants qui ont fait la renommée halieutique de l’endroit. Qu’il s’agisse du chenal du Fromveur entre Ouessant et Molène ou de la Chaussé de Keller plus au nord, à chaque fois les grandes houles du large, contrariée dans leur progression par les courants et les hauts fonds, produisent dans ces endroits des effets de mer exceptionnels.

Nos professionnels ligneurs se jouent de ces éléments, surfant la vague sur leurs vedettes rapides, se jouant des déferlantes par une pirouette désinvolte, pour aller chercher le bar dans ses derniers retranchements. « Entre la vague et le rocher « disent-ils avec un sourire !

La zone de pêche en chiffres

km de long
km de large
km²
bourg, Lampaul

Nos pêcheurs à Ouessant - Molène

Joël Moal
Voir la fiche →

pêcheur

Sebastien GrunWeiser
Voir la fiche →

pêcheur

Jean Denis Le Pape
Voir la fiche →

Yoann Yvinec
Voir la fiche →

pêcheur

Eric Grégoire
Voir la fiche →

Ludovic Ogrodowitz
Voir la fiche →