Ile de Batz

La plus agricole des îles bretonnes : pomme de terre, choux fleur et artichaut en ont fait la renommée. Autour de ce jardin, s’étire un rivage d’une grande beauté : paysages de roches déchiquetées, dunes, cordons de sables ou de galets, plages de sable fin.

La douceur de ce microclimat ne doit pourtant pas nous faire oublier que l’île est périodiquement exposée aux outrages des tempêtes océaniques, et nos marins attestent tous les jours de la rigueur des éléments : leurs bateaux y sont de solides canots bretons, taillés pour affronter les longues houles de l’ouest tout comme les violents clapots descendant la Manche.

Les bateaux ne sont pas basés sur l’île et les pêcheurs opèrent au départ des ports voisins : Roscoff, Carantec, Plougasnou, Plouescat, Moguiriec, venant chercher autour de l’îles courants et écueils qu’affectionnent les bars.

Les zones du large abritent quelques épaves aux positions jalousement gardées qui permettent aux pêcheurs expérimentés, dès les beaux jours venus, de réaliser quelques belles pêches de gros lieus jaunes.

La zone de pêche en chiffres

km de long
km de large
km²
bourg

Nos pêcheurs à Batz

pêcheur

Régis Moal
Voir la fiche →

Le Bihan Philippe
Voir la fiche →

Yves Le Rest
Voir la fiche →

Jean Yves Cueff
Voir la fiche →