Un choix fondamental : l’authenticité

On décide un jour de devenir ligneur, par opportunité économique sans doute, mais aussi et surtout par conviction. Devenir ligneur, c’ est avant tout le choix d’un mode de vie :

  • Sortir à la journée sur un bateau de moins de 12 mètres, le plus souvent seul sur son bateau
  • Traquer le poisson dans les eaux tumultueuses de notre c����te déchiquetée
  • Le pêcher à l’unité au moyen de lignes et de palangres exclusivement
  • Le traiter avec le plus grand soin et respecter un cahier des charges rigoureux
  • Identifier chaque poisson par une estampille et garantir ainsi une traçabilité unique
  • Acheminer le poisson via un réseau spécialisé et garantir une fraîcheur optimaleLe pêcheur ligneur s’engage et signe ses produits.

Une préoccupation essentielle : le développement durable

Faire le choix d’un mode de vie en harmonie avec une nature préserv������e, c’est aussi penser au futur, et nécessairement, chercher à inscrire son activité professionnelle dans une logique durable et respectable. Pour cela, le pêcheur ligneur se doit de  :

  • Rechercher une valorisation optimale plutôt qu’une quantité maximale
  • Capturer le poisson lorsque celui-ci veut bien se laisser séduire
  • Rechercher prioritairement les individus matures et relâcher vivants les individus ne s?����tant pas encore reproduits au moins une fois
  • Respecter les cycles biologiques et notamment les périodes de frai
  • Collaborer aux programmes d’études scientifiques et aux actions de reconquête de la qualité des eaux
  • Participer à l’animation du littoral et à la sécurité en mer par une présence constante dans la bande côtière

Le pêcheur ligneur est l’artisan
d’une exploitation durable et raisonnée
des ressources marines.